UN TRAITEMENT PERSONNALISÉ

 
LA RÉFÉRENCE DANS LE MONDE ENTIER DEPUIS PLUS DE 20 ANS

LA PROTHÈSE DE HANCHE CORAIL-PINNACLE

De Corail-Pinnacle heupprotheseLa prothèse de hanche se compose de 4 éléments essentiels : la tige, le cotyle, la tête et l'insert. Une tige en titane (Corail) et un cotyle en titane (Pinnacle) sont respectivement insérés dans le fémur et l'os du bassin. Ces deux composants sont fabriqués depuis des dizaines d'années et distribués par la société DepuySynthes, filiale de Johnson & Johnson.

Ils s'enracinent dans l'os et y sont presque entièrement incorporés au bout de 8 à 12 semaines. Si les composants présentent une ostéo-intégration parfaite après un an, nous savons que chez 95 % des patients, la prothèse fonctionnera encore parfaitement après 15 à 20 ans.

La tige est surmontée d'une tête sphérique en céramique qui s'articule via un insert en polyéthylène ou céramique (cupule intégrée dans le cotyle en titane). L'usure d'une prothèse se manifestera surtout au niveau de cet insert. Les facteurs tels que l'âge et le poids influent évidemment sur cette évolution.

Le Professeur Corten a sélectionné cette prothèse pour ses patients sur la base des références bibliographiques et des données des registres d'implants nationaux. Après 10 à 20 années de suivi, cette prothèse s'avère l'une des plus efficaces. Le Professeur Corten a déjà implanté plusieurs milliers de ces prothèses Corail Pinnacle.

P

CONCEPT ESY

La standardisation réduit le risque de complications

La standardisation de chaque étape de la procédure et l'utilisation des instruments spécialement conçus réduisent le risque de complications et de dommages musculaires.

P

ANESTHÉSIE

Moins de risques de narcose et un rétablissement plus facile

En combinaison avec la procédure EDA, l'anesthésie locorégionale haute qualité développée avec nos collègues du département Anesthésie assure une atténuation maximale de la douleur avec un risque de narcose minimal et un rétablissement rapide.

P

GRIPPER

Minimisation des dommages tissulaires lors de l'opération EDA

Cette invention du Professeur Corten donne au chirurgien une vision parfaite de la zone d'opération, réduit son stress pendant l'opération et évite les dommages tissulaires pour le patient. Le risque de complications est ainsi fortement diminué.

P

OPÉRATION

Minimisation des dommages tissulaires lors de l'opération EDA

Si les exercices ne donnent pas les résultats escomptés, nous envisageons avec vous les solutions opératoires qui sont devenues moins invasives et plus sûres que jamais.

FR
Retour haut de page